Y a pas de mauvais outil

Il n’y a que des mauvais ouvriers.

Cette maxime résonne fort juste dans ma tête tellement j’aurais pu me l’appliquer ces derniers jours.

Pourquoi dis-je cela ?

Parce que bon, la bonne nouvelle déjà pour commencer c’est que j’ai réussi à finir mon 4×4 Meccano. Et c’était pas de la tarte, vraiment.

Posons le décor tout de suite : j’ai deux mains gauche, ou du moins pour euphémiser un peu à la Romain, je ne me suis jamais donné beaucoup d’occasions d’être davantage plus habile.

Bricoler aurait pu être mon truc, j’aurais pu en profiter dans mon enfance lorsque j’allais passer mes vacances à la maison de campagne de mes grands-parents, y avait de quoi faire, mes souvenirs pas si lointain me rappelant la quantité astronomique d’outils dont mon grand-père dispose encore.

Mais non, « petit » Romain préférait jouer. Jouer à la GameCube, à la GameBoy, faire du vélo, jouer au foot. Bref, mes priorités étaient ailleurs, pas au bon endroit je pense, maintenant que je suis un grand dadet de  24 ans je regarde tout cela d’un œil critique.

Il m’est impossible de refaire le passé cependant, dixit Doc et Marty.

cfb8e2f174862891816ad6d11c2af83168318545b0afd31f5c72553b65c9d220
Le passé est révolu, le futur n’existe pas encore. Reste le présent !

N’empêche que le Meccano, c’est un jeu, oui, mais un jeu ludique, et c’est pour ça que j’avais envie d’y passer du temps. Je suis loin d’être le seul adulte dans ce petit monde à m’y adonner. Certains le font même par passion, en plus d’être des collectionneurs.

Quand je disais en début d’article qu’il n’y avait pas de mauvais outils mais des mauvais ouvriers, cela sous-entendait que j’ai fais des retours en arrière en cours de construction en raison de mon défaut d’analyse. Les schémas sont clairs, je reviens pas là dessus, mais parfois trop petits bien qu’ayant de bons yeux.

Le gros défaut est  présentement en train de vous écrire, c’est le bonhomme qui s’entête à en vouloir n’en faire qu’à sa tête : c’est moi.

Je ne compte plus les fois où je me suis pris le chou « parce que ça rentre pas » ou « ça force c’est pas normal » (disons aussi que c’est déjà bien de le reconnaître).

Je suis pas de nature patient, pour le coup le Meccano c’est d’abord un défi personnel avant d’être un plaisir ludique.

Et puis bon, il faut parfois aussi demander de l’aide pour avoir un autre point de vue, et là, pour le coup, ça aide beaucoup.

Exemple :

« la pièce là, regarde fiston, elle est à l’envers »

Bien vu, merci P’pa.

Impatient je suis, entêté je me dois de moins être.

C’est ce que j’en retire d’un simple Meccano.

J’avais déjà eu une première expérience Meccano, avec une moto, je me souviens aussi que les pièces étaient plus solides.

Ah, le bon vieux temps de la pâte à modeler Play-Doh et son odeur de l’espace.

Ah, le bon vieux temps du Kapla que tout gamin va démolir avec plaisir.

Ah, ces bons vieux Lego de toutes les couleurs (et les éditions spéciales Star Wars qui se retrouveront mélangées à des pièces classiques)

Sans oublier les mini dominos en plastique colorés.

Bref.

C’était ça mon enfance.

Je regrette pas ces moments.

Le passé appartient au passé, mais il n’est pas dit qu’il est impossible de le vivre encore dans le présent, la preuve, même si c’est différent.

IMG_20170404_155434
Voilà le bestiau (qui ne roule pas je rappelle)
Publicités

2 commentaires sur « Y a pas de mauvais outil »

  1. Moi, c’était le lego technic mon truc…pas encore programmable à l’époque d’ailleurs. J’avais modifié la « grosse voiture » pour faire 4 roues directrices enclenchables. Bon, pas hyperfiable mon embrayage mais ça marchait. Bizarrement mécano j’ai pas accroché à cause des outils nécessaires et autres approximations de positionnement. Le lego c’était carré pour moi, ou cubique 😛

    Aimé par 1 personne

  2. Ça a l’air sympa aussi les Lego Technic, ça me paraît être une bonne approche pour les enfants qui veulent assembler sans trop se paumer avec des détails techniques 🙂

    Chez Lego je me souviens que j’avais aussi des personnages à assembler aussi, mais le nom m’échappe… Rah zut, ça me revient pas, mais y avait même une série animée, des films d’animation toussa.. 😛

    EDIT : ah voilà, c’était Bionicle Metro Nui !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.