Podcastez et rendez minable la bande FM

Conjuguez avec moi le verbe « podcaster » : « je podcaste », « tu podcastes »… « nous emmerdons envoyons bouler la radio mainstream ».

Le podcast n’est pas un canal de diffusion nouveau, ça fait à la louche environ une bonne dizaine d’années que l’on peut écouter des émissions produites par des grands groupes (Radio France, RTL…) et des podcasteurs plus ou moins indépendants qui avec le succès constant mais croissant, ont monté leur propre régie.

On va y aller franco: iTunes a contribué à rendre le podcast populaire.

Le logiciel est – et à pour moi toujours été – une usine à gaz verrouillée aux possibilités restreintes. Je ne parle même pas du système de synchronisation discutable. Prenez garde à la synchronisation d’un iDevice qui ne vous appartient pas, un clic effaçant toutes les données est vite – très vite – arrivé. #çasentlevécu

J’avais abordé le sujet y a quelques temps, tirant à boulet rouge la médiocre qualité des radios et émissions proposées imposées en France.

Du talk show à l’américaine tournant rapidement au pugilat langagier douteux et inintéressant en passant par les musiques de bas de plafond entendues ad nauseam depuis des décennies, entrecoupées par des encarts publicitaires intempestifs (CONSOMMMMMMMMEZ C’EST UN ORDRE), je me suis depuis longtemps rabattu vers le podcasting bien choisi en amont afin de conserver une santé mentale et acoustique potable sur le long terme.

Sur smartphone comme sur tablette, j’utilise l’excellente application Podcast Addict.

2017_06_13_12.27.46

C’est parti pour ma sélection de podcasts :


Le RDV Tech 

Animé par Patrick Béja, cette émission d’actualité et de culture informatique bi-mensuelle condense en des mots simples et clairs la masse d’info que vous glaneriez en temps normal sur différents sites spécialisés au fil des jours. Cet ancien salarié de chez Blizzard désormais reconverti comme podcasteur pro à temps plein (le boulot est colossal, de la préparation à la production de l’émission jusqu’au fignolage de dernière minute), est régulièrement accompagné de Jérôme Keinborg et, mais ça fait un bail que je l’ai pas entendu, Manuel Dorne (aka Korben).

Je connais l’émission depuis plusieurs années déjà, ne l’écoutant pas auparavant de façon attentive et régulière. Mais la qualité est allée croissante au fil du temps, suscitant mon regain d’intérêt et surtout, le souhait de ne pas avoir à me taper toute ma liste de sites d’actu.

Le petit + de l’émission étant l’ambiance toujours chaleureuse et conviviale, des débats qui parfois glissent un peu trop vers la politique mais qui dans l’ensemble restent constructifs.

On pardonnera les quelques moments où l’on entend que Patrick perd le fil de ses propos, Heureusement qu’il a ses notes sous les yeux !


Positron

Encore une fois animée par Patrick Béjà, cette émission culturelle dite « de bons plans » nous propose chaque mois des films, séries, BD, romans, jeux vidéo et que sais-je encore à (re)découvrir.

Le principe est simple : 3 personnes (dont l’animateur) proposent chacun leur tour ce qui mériterait d’être (re)vu, (re)lu ou (ré)écouté. C’est globalement assez divertissant et suffisamment court (30 minutes max par podcast) pour être suivi avec attention sur le trajet du boulot.

L’intérêt du podcast étant de noter quelque part, par la suite, ce qui vous a convaincu de découvrir (bien entendu).

J’écoute Positron par pure curiosité, n’étant ni gamer, cinéphile ou sérievore, plutôt littéraire mais pas du tout fan de S-F, il est rare que je me dise « ah je vais me regarder ça ce soir », mais le ton léger de l’émission suffit à me laisser prendre au jeu.


Appload

Encore un podcast de chez frenchspin, Appload est une émission dédiée aux applications smartphone et tablette.

C’est un bon moyen de découvrir de nouvelles apps, leur intérêt et leur utilité.


Les Technos

Dans la même veine que le RDV Tech, les Technos est un podcast franco-belge qui décortique l’actualité informatique de la semaine.

Son originalité vient de sa formule, sous la forme d’un abécédaire qui passe en revue les actualités les plus importantes.

L’animateur et les chroniqueurs discutent et débattent de façon légère, là aussi, sans prise de bec.


Les Démons du midi

Nous changeons de thématique et passons sur du podcast musical orienté jeux-vidéo.

Les deux animateurs que sont Pipo (Canard PC) et Gautoz (Gamekult) nous font partager les nouveautés et reliques musicales créées pour les jeux.

A chaque musique, vous en apprendrez davantage sur le compositeur et les circonstances de sa création musicale.

Les musiques sont très variées : du rock bien lourd, parfois du space-électro, la légèreté d’une harpe etc.

Bref, si vous êtes éclectique et curieux d’entendre des perles (bonnes et mauvaises), ce podcast mensuel de Radio Kawa ravira vos tympans.

 

Publicités

2 commentaires sur « Podcastez et rendez minable la bande FM »

  1. J’avoue que comme pour les vidéos, j’ai du mal à prendre du temps pour écouter quelque chose d’autre que de la musique, et regarder autre chose qu’un bon film. Mon coté vieux con qui lit…Mais je note quand même les propositions;

    Aimé par 1 personne

    1. Quelques lectures saines et choisies valent cent lectures « malsaines », i.e la plupart des meilleures ventes (prétendues, mais artificiellement gonflées on le sait, jusqu’au retour des invendus).
      Par lectures malsaines j’entends les romans français, les bottins de cuisine-pratique du style Reader’s Digest (qui sont indigestes, limite pour caler le frigo ça peut faire l’affaire) mais qui rapportent un paquet de billets parce que y a la tronche du dernier cuistot en vogue à la téloche.
      Les bouquins santé du Dr Trucmuche, ultra médiatisé, qui te révèle les plus grands secrets jamais dévoilés mais qu’on ne sait quel Dieu lui aurait soufflé dans le creux de l’oreille.
      Et quand sonnent le glas des élections, chaque candidat fait trimer le stagiaire pour qu’il rédige un joli discours nommé programme politique.

      Étant friand de sociologie (qui évite le sensationnel et le complot démagogique), c’est à mon plus grand regret que d’en voir dépourvus les rayons de grandes surfaces.
      Cela peut se comprendre, instruire et faire réfléchir les masses, c’est pas trop dans leur intérêt.

      Cultura et la Fnac s’en sortent mieux là dessus (encore heureux)

      Mon côté jeune con qui critique.

      A bientôt 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s